Maud & Fabien, le reportage mariage

MAUD & FABIEN
 
Reportage mariage photographié et écrit par Denis Riou photographe
 
Un reportage mariage n’est pas forcément simple, mais je ne me laisse pas impressionner, je connais les règles.
 
Maud & Fabien, je vais les encadrer tout l’après midi en faisant fonctionner mes cellules et avec un peu de chance, je vais gagner cette partie, non ce n’est pas un cliché.

 
CHASSE AUX TRÉSORS à la MAIRIE de GUICHEN
 

Le thème du mariage de Maud & Fabien est le jeu sous toutes les formes, ils sont joueurs…
 

On commence par chercher la voiture de la mariée, bingo ! (un point)

 
Une nouvelle chasse aux trésors commence aussitôt, trouver 2 OUI. Faites vos jeux !
 

Les femmes sont imbattables à la mairie, il fait vous dire qu’il y a un « BRILLANT » à gagner.
 
1000 BORNES – MONOPOLY
 

Sorte de Monopoly avec toutes ces rues, routes, maisons, hôtels. On tourne en rond, point de problème pour la droite, pour la gauche, en ligne droite attention aux flashs, pas la peine d’être le gagnant de la prune, la stratégie est simplement d’arriver avant d’avoir terminé les 1000 Bornes sans être passé par la case prison.
 


Le jeu de piste continue vers le château de la Ville Queno à Queljeu Quelneuc
 
LE JEU DU DUO
 
À l’arrivée, je sors le grand jeu, ma stratégie d’approche pour les gagnants, ce sont les portraits en attendant l’arrivée de tous les joueurs.
 

Le but du jeu est de trouver le bon emplacement, la bonne pose, la lumière, la décontraction, le geste, la bonne exposition… ouh là là que de règles…
 

Le jeu du DUO n’est pas le jeu du UNO parce qu’au UNO vous devez être le premier à vous débarrasser de …,
non, le jeu du DUO consiste à être au plus près, à garder ce frisson de plaisir avec son partenaire.
 

Après avoir balancé mes 20 atouts (j’en garde un petit pour aller jusqu’à bout) je me dirige avec les gagnants vers une autre salle de jeux, les autres joueurs acclament l’arrivée sur le tapis blanc.
 
LE DONNEUR
 

Au micro, le donneur bat les cartes, distribue les rôles, mais garde toujours une pioche d’humour en sa faveur.
 

Les rôles sont distribués, chacun abat son jeu avec beaucoup de finesse.
 


Attentif, il faut l’être pour ne pas perdre le fil rouge de vue.
 

La belle joueuse dans son élégante robe du célèbre couturier CLUEDO, balance des petits noms « surnoms » qui troublent et font sourire les autres joueurs, distraction volontaire pour gagner des points ?
 

Une joueuse sourit déjà avant même d’avoir sortit son grand jeu. Rusée, elle est ou ne serait-ce que du bluff ?
 

Un autre petit joueur entre en jeu, ne vous fiez pas à sa petite taille, il a de l’expérience le coquin.
 

La preuve, il vous fabrique un nouveau jeu en deux temps trois mouvements : le maître des anneaux est son nom.
 


Une sortie du jeu endiablée pousse tous les joueurs vers une autre partie, un autre lieu mystère.
 

Le jeu du QUI est le plus souple ?
 

Le jeu du QUI est le plus bruyant ?
 

Là, je ne vais pas leur jeter une fleur, je suis en train de les paumer, ils se sont clonés, tous à gesticuler dans tous les sens. Mais jusqu’où iront-ils dans le jeu ?
 

Photographe que je suis, je joue le cliché surprise. D’ailleurs pour plus de sécurité je ne sors jamais sans mes deux gardes du corps.
 

Une autre partie commence, les neurones chauffent, bouillonnent, trouver la solution, avoir le mot de la faim fin.
 

Le donneur lui même serait-il perdu, aurait-il jeté tous ses atouts ?
S’est-il égaré dans les règles du jeu ? aurait-il perdu la pioche ?

 

C’est la fête, ils ont gagné !
 


Et pendant que certains joueurs explosent de joie, le ROI et la DAME de CARREAU restent de marbre devant cette énigme, comme on dit dans certains cercles de jeux : « – ils sont sur le carreau. »
 
REMERCIEMENTS
 
Une partie de plaisir, tous les participants ont montré un sacré dynamisme à participer à ce « jeu d’amour ».
Les dès sont jetés… tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Merci à tous.
 
En espérant que ce petit extrait de reportage vous a plu.
Prochainement, un lien vers la galerie portraits.